Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie). Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Rachel Lambert
Sometimes I Think About Dying (La Vie Rêvée de Miss Fran)
Sortie du film le 05 juin 2024
Article mis en ligne le 9 juin 2024

par Julien Brnl

Genre : Drame, romance

Durée : 91’

Acteurs : Daisy Ridley, Dave Merheje, Parvesh Cheena, Brittany O’Grady...

Synopsis :
Fran est employée de bureau dans une petite entreprise portuaire de l’Oregon. D’une timidité maladive, cette célibataire mène une existence millimétrée, dénuée de toute fantaisie – exception faite des étranges rêveries auxquelles elle s’abandonne. Mais les choses changent le jour où Robert, nouvelle recrue fantasque et sympathique, fait mine de s’intéresser à elle...

La critique de Julien

Révélée dans la dernière trilogie "Star Wars" dans le rôle principal de Rey, l’actrice britannique Daisy Ridley tente depuis de sortir de la peau de ce personnage qui risque pourtant de la poursuivre, laquelle serait d’ailleurs partante de retourner dans les étoiles si on lui proposait... En attendant, aucun des rôles qu’elle a obtenus depuis ne lui a permis de retrouver la clef du succès, laquelle s’est d’ailleurs rangée du côté cinéma indépendant après l’échec cuisant de "Chaos Walking" (Doug Liman, 2021), un film de science-fiction à gros budget adapté du premier roman de la série littéraire "Le Chaos en Marche" (Patrick Ness, 2008), porté également par Tom - Spider-Man - Holland. Or, avant de la retrouver in extremis dans le thriller "The Marsh King’s Daughter" (de Neil Burger) dès le 19 juin prochain et plus tard dans l’année - on l’espère - dans le drame sportif biographique "The Woman and the Sea" de Joachim Rønning, où elle prêtera ses traits à la nageuse Gertrude Ederle, devenue la première femme à traverser la Manche à la nage, en 1926, l’actrice joue ici dans le drame "Sometimes I Think About Dying" de Rachel Lambert, tourné "en secret" il y a trois ans de ça, à Astoria, dans l’Oregon, lequel a été co-produit par Ridley elle-même, tandis qu’il s’agit d’une libre adaptation de la pièce de théâtre "Killers" (2013) de Kevin Armento, lequel est ici au scénario de ce film, tandis qu’existe déjà un court-métrage adapté de ladite pièce, également intitulé "Sometimes, I Think About Dying" (de Stefanie Abel Horowitz, 2019)... Il y est alors question ici de Fran, une jeune femme en profond retrait social, et à la vie très millimétrée. Tandis qu’elle est employée du bureau, la demoiselle, quand elle s’évade de son quotidien, rêvasse alors de sa propre mort, à l’orée d’un bois, ou sur une plage. Mais l’arrivée d’un nouveau collègue, Robert (Dave Merheje), va alors perturber, ou plutôt réveiller son morne quotidien.

Loin d’être un conte de fées, ce drame aussi sombre que charmant dans sa manière terriblement mélancolique de filmer le quotidien de son anti-héroïne est une œuvre à part entière. La cinéaste Rachel Lambert y filme alors la dépression de cette femme dont personne ne sait grand-chose, si ce n’est qu’elle aime son job, les silences pesants et le fromage blanc, laquelle semble alors ne s’intéresser à rien. Sa rencontre avec un collègue va alors la mettre au pied du mur, et lui permettre de briser la glace entre elle et... la vie. "Regrettes-tu de me connaître ?", s’en ira-t-elle face Robert, après plusieurs rendez-vous stériles, lequel lui répondra "Je ne te connais pas". Une réponse qui en dit long sur la difficulté pour Fran de se livrer, de sortir de sa bulle, de trouver sa place dans le monde, laquelle préfère plutôt s’imaginer en échapper, avec fantaisie et onirisme morbide. La musique originale et orchestrale de Dabney Morris, laquelle on dirait, elle, sortit d’un conte de fées, permet alors de contrebalancer avec cynisme la terne imagerie de la ville d’Astoria, où l’on peut d’ailleurs y voir le pont en treillis et à poutres cantilever Astoria-Megler, visible ainsi depuis le bureau de Fran. Avec ses houles de harpes, ses notes d’altos, ses basses JUNO-60, ou encore des percussions très ésotériques d’un lujon, la musique du film est un ingrédient indispensable à l’étrange atmosphère de ce film, que l’on regarde et écoute alors avec la même distance avec laquelle son personnage principal, de tous les plans, écoute le monde qui l’entoure, c’est-à-dire en retrait. Toutes les discussions professionnelles entourant dès lors Fran s’entendent ici en fond, étant donné qu’elle n’y prête aucun intérêt. "Sometimes I Think About Dying" laisse alors entrevoir quelques touches d’espoir à mesure que son personnage trouvera la force de s’ouvrir à l’autre, et ici à celui qui lui tendra patiemment la main, malgré leurs maladresses respectives.

Intitulé "La Vie Rêvée de Miss Fran" chez nos voisins français, le film de Rachel Lambert est une œuvre qui nécessite alors de plonger dedans, de s’y laisser abandonner pour en apprécier l’amère saveur de sa douce solitude, empreinte de poésie, de surréalisme et d’humanité désespérée, alors portée par une Daisy Ridley profondément effacée, retirée, discrète, et donc parfaitement habitée par son rôle. Un film comme nul autre, aussi douloureux que timidement libérateur, lequel ne fera pas l’unanimité, mais propose une parenthèse fantasmagorique, une ode à ceux pour qui il est difficile d’établir des liens, pour qui il est difficile de se sentir vivant, de partager des choses, dans un monde où tout va très vite, et où il est (parfois) difficile de s’évader au quotidien...



Au hasard...

Une famille syrienne - le film / InSyriated
le 1er novembre 2017
L’Immensità
le 14 janvier 2023
Falling
le 25 juillet 2021
The Marsh King’s Daughter
le 8 juillet 2024
It Lives Inside
le 11 novembre 2023
Happy End
le 7 novembre 2017
La Proie d’une l’Ombre (The Night House)
le 19 août 2021
Plaire, Aimer et Courir Vite
le 9 juillet 2018
Black Snake, la légende du Serpent Noir
le 7 mars 2019
Revenge
le 26 avril 2018
Space Jam : Nouvelle Ere
le 15 juillet 2021
Empire of Light
le 8 mars 2023
Sawah
le 10 avril 2020
Les Choses Humaines
le 7 décembre 2021
Boy Kills World
le 8 juillet 2024
Out Stealing Horses / Ut Og Stjæle Hester
le 22 décembre 2019
Zaï Zaï Zaï Zaï
le 26 février 2022
Peppermint
le 19 septembre 2018
Dieu Existe, son Nom est Petrunya
le 31 juillet 2019
Beanpole (Une Grande Fille)
le 19 août 2020
Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4