Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie). Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Chris Renaud et Patrick Delage
Moi, Moche et Méchant 4
Sortie du film le 03 juillet 2024
Article mis en ligne le 10 juillet 2024

par Julien Brnl

Genre : Animation, film familial

Durée : 94’

Acteurs : Gad Elmaleh, Audrey Lamy, Alex Lutz, Pierre Coffin...

Synopsis :
Gru, Lucy et les filles, Margo, Edith et Agnès accueillent le petit dernier de la famille, Gru Junior, qui semble n’avoir qu’une passion : faire tourner son père en bourrique. Mais Gru est confronté à un nouvel ennemi Maxime Le Mal qui, avec l’aide de sa petite amie, la fatale Valentina, va obliger toute la famille à fuir.

La critique de Julien

Après le rouleau compresseur "Super Mario Bros. le Film" (d’Aaron Horvath et Michael Jelenic, 2023) et l’attachant "Migration" (de Benjamin Renner, 2023), Illumination Studios reviennent aux fondamentaux avec leur franchise à succès "Moi, Moche et Méchant", histoire de tirer encore un peu plus sur la corde, et cela avec un quatrième épisode, soit sept ans après le dernier, et deux depuis la sortie du second prequel dédié aux Minions, "Il Était une Fois Gru", de Kyle Balda... Dans ce nouvel épisode, Gru, membre de la Ligue Anti-Villain (AVL), et désormais papa biologique du petit Gru Jr., assistera à une fête au Lycée Pas Bon, récompensant le meilleur élève de la promotion 1985. Or, c’est là qu’il retrouvera celui qui se fait désormais appeler Maxime Le Mal, un élève que Gru avait jadis malencontreusement humilié lors d’un concours de talents. Maxime, qui possède des pouvoirs spéciaux avec des attributs de cafards, souhaite ainsi se venger de Gru, et conquérir le monde, et cela avec son invention, transformant les gens en hybrides humains-cafards. Or, il souhaite justement l’utiliser contre Gru Jr. Bien qu’arrêté, Maxime parviendra à se libérer de prison, ce qui forcera Gru et les siens à se cacher. Tandis que les Minions seront recueillis au QG de l’AVL, alors que Dave, Mel, Gus, Tim et Jerry se verront, eux, dotés de pouvoirs dans le cadre d’une initiative appelée les MégaMinions, la famille, elle, sera relogée à Mayflower, une petite bourgade résidentielle aisée, où ils devront se faire passer pour les Cunningham. Mais tout ne se passera évidemment pas comme prévu.

Cela fait longtemps que la franchise animée "Moi, Moche et Méchant" ne fait plus vraiment preuve d’originalité, laquelle nous pond, telle une poule aux œufs d’or, des scénarios prévisibles, et finalement pas bien méchants, tandis que les Minions, tel Scrat dans la série de films "L’Âge de Glace", continuent leurs (amusantes) bêtises. Pourtant, ce quatrième volet limite la casse. En effet, en changeant l’environnement de ses protagonistes, cela entraînera sur chacun d’eux des répercussions, lesquels auront ainsi fort à faire pour trouver leurs marques, et se faire passer pour une famille normale... Ainsi, Gru, en plus de devoir protéger son fils et s’en occuper, se retrouvera confronté à Poppy, la fille de leurs nouveaux voisins et aspirante méchante, alors que les filles adoptives Margo, Édith et Agnès devront quant à elles apprendre à mentir contre leur gré, tandis que Lucy, l’épouse de Gru et mère de Gru Jr., apprendra le métier de coiffeuse, mais au grand dam des chevelures de ses clientes. Sans oublier évidemment les Minions, développant de super-pouvoirs, et donc encore plus gaffeurs...

Autant donc dire que les bambins ne s’ennuieront pas une seule seconde devant cette généreuse aventure, laquelle manque toutefois de second degré, mais pas d’humour. Or, cela n’est guère surprenant, quand on sait que son scénario est coécrit par Mike White, à qui l’on doit la série HBO "The White Lotus", lequel a ainsi imaginé toutes les sous-intrigues liées aux personnages, sans que celles-ci semblent disparates vis-à-vis de la principale, mais bien à son service. Dommage cependant que l’antagoniste n’ait pas suffisamment d’espace pour asseoir sa menace. Heureusement, voir Gru perdre toute crédibilité d’ex-méchant face à son fils est assez jubilatoire, lequel lui donnera ainsi du fil à retordre. Or, la réussite en matière d’animation de cette relève, qui aurait pu ressembler à Jack-Jack dans "Indestructibles" de Pixar ou à "Baby Boss" de DreamWorks, est d’autant plus satisfaisante qu’on ne pense jamais à ces derniers. Gru Jr. est bien le fils de son père !

Alors que les réalisateurs ont récemment déclaré leur volonté de ne pas vieillir leurs personnages afin qu’ils soient plongés dans un présent perpétuel, l’univers de "Moi, Moche et Méchant" parvient ainsi à se relever le niveau de son prédécesseur en offrant ainsi de la place à ses caractères, ainsi qu’à de nouveaux, tandis que son animation, elle, est toujours aussi reconnaissable, et ses couleurs aussi vives. C’est déjà ça, bien qu’on reste en attente d’enjeux dignes de ce nom, ou au moins de valeurs à partager en famille...



Au hasard...

L’Ordre des Médecins
le 16 février 2019
Bad Moms 2
le 29 novembre 2017
La Malédiction de la Dame Blanche / The Curse Of La Llorona
le 3 mai 2019
Tempête
le 4 janvier 2023
Balle Perdue
le 22 juin 2020
Sisu : de l’Or et du Sang
le 6 septembre 2023
Jumeaux mais pas Trop
le 2 octobre 2022
Les Bodin’s en Thaïlande
le 23 novembre 2021
Call Jane
le 13 décembre 2022
Love Lies Bleeding
le 28 juin 2024
The Whale
le 7 mars 2023
La Ruche
le 13 juin 2022
Enorme
le 6 septembre 2020
Judy
le 19 janvier 2020
Happy Birthdead / Happy Death Day
le 31 octobre 2017
Mia et le Lion Blanc
le 31 décembre 2018
Cats
le 28 décembre 2019
Rebel
le 14 novembre 2022
Edmond
le 13 janvier 2019
The Gentlemen
le 27 février 2020
Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4